La TVA à 6% sur l’électricité cette lubie socialiste

Lors de la législature précédente (Di Rupo 1er), le gouvernement avait décidé de baisser temporairement la TVA sur l’électricité de 21 à 6% afin d’éviter un saut d’index et de voir les salaires augmenter.

Dans le phrase précédente, le mot important est “temporairement” car, depuis que le PS est dans l’opposition et le retour à 21% ceux-ci blâment la coalition actuelle d’avoir renié une promesse du MR de ne pas y toucher. Problème, en Belgique un parti n’est jamais seul à gouverner et doit composer avec d’autres partenaires dont les priorités sont autres que les siennes.

Et voilà que les élections fédérales reviennent et que le PS belge ressort du bois avec cette demande de baisse de la TVA. Or, quand on analyse de quoi est composé le prix du MWh (voir l’image ci-dessous) on se rend rapidement compte que la TVA est une goutte d’eau dans la mer et que cette baisse ne représenterait que quelques euros.

Source: Carte tarifaire de Mega > https://my.mega.be/resources/tarif/Mega-FR-EL-B2C-WL-012019.pdf

Car le prix de l’électricité est principalement composé des frais de réseaux (transport, intercommunales…) et la TVA représente au final qu’un cinquième de ce que l’utilisateur paye au final.

Par contre, quand on regarde un peu plus loin dans le fichier, on remarque que les frais de réseaux sont d’une inégalité faramineuse suivant l’intercommunale qui s’occupe de la distribution dans votre commune.


Source: Carte tarifaire de Mega > https://my.mega.be/resources/tarif/Mega-FR-EL-B2C-WL-012019.pdf

Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, les prix peuvent aller du simple au double pour un même produit comme par exemple entre ORES Mouscron et ORES Est (en plus c’est le même intercommunale mais une entité différente) ou entre Gaselwest et RESA dont le prix de location du compteur est 5 fois supérieur.

Donc si j’étais Ahmed Laaouej et le PS, j’essayerais plutôt de m’attaquer aux différences de frais de distribution et de location qui représentent quand même 55% du prix total de la facture et qui serait bien plus efficace pour augmenter le pouvoir d’achat que la baisse de TVA. A bon entendeur…

The curse of the « reply-to all »

emails

I hesitated for a long time on “should I write this article or not” and if I would post on this blog or on my LinkedIn account (you know for the visibility and because I don’t want to tackle or blame or make some people think that they are targeted with those words) before writing the following lines.

I can assume that, if you are reading this article, you are (like me) using emails.

You send them and receive tons of them on a daily basis because nowadays (business) communication is mostly coming through that channel (even if instant messaging is taking a huge part of the personal discussions) at a point that our inboxes are exploding with the latest newsletters from this or that company (by the way if you receive some from Robert Half please read them they are really interesting), business-related emails, emails from your family or friends, notifications from the hotel or airline to remind you of your bookings and sometimes also mail chains. And here comes the problem: the *wait for it* DISTRIBUTION LISTS!

Of course, they are helpful if you want to communicate with a larger audience than your usual audience and will make you save time to select the people that need to get the mail you want to send. But, depending on the topic of the mail they can become an inbox nightmare for those that are included and this for one and single reason: the “reply-to all” button of your email client!

emails

If the mail you sent is business-related and that some people need to  be informed of a specific issue and take action on this. That’s fine and normal to use the “reply-to all” option to keep those informed.

But when it comes to wide communications (birthdays, anniversaries, specific events…) things are getting worse and annoying for everybody. Imagine, you send mail to let people know about a party or milestone and then everybody starts to reply to everybody. It means that everybody will spam the others and overload inboxes with the risk that some important mail will be lost in the mass.

So here are some tips the help you and your friends, colleagues or business partners:

When you send the mail, there is an option in Outlook that allows the replies to be sent to a certain inbox. So if you want to celebrate someone’s milestone, you can easily make sure that the replies to your mail are sent to that specific person.

If you receive the mail, please avoid using the “reply-to all” option and just click on the reply to button. Yes, it will require you to type the name of the person you want to congratulate but think about the time that your colleagues will spare because they won’t have to delete tenth of mails that are absolutely not interesting to them.

So please, be smart and stop spamming people 🙂

spam

Et si je vous parlais un peu séries TV ?

Sleepy Hollow

Bon je sais ça fait longtemps (trèèèèèèèèèèèèèèèès longtemps même) que je n’ai plus posté d’articles sur ce blog mais Objectif-bd.be me prend pas mal de temps et puis je dois avouer que je n’avais pas grand chose à vous dire ici 🙂

Donc je prends l’occasion que j’ai un peu de temps pour vous parler des séries TV (US bien entendu parce que bon les séries françaises hein) que je regarde pour le moment. Vous noterez que la majorité d’entres-elles est issue des univers DC Comics et Marvel mais ça c’est un peu à cause de mes lectures actuelles 😉

Continue reading “Et si je vous parlais un peu séries TV ?”

2 ans d’activité sur Twitter : le bilan

2 ans d'activité réelles sur Twitter : le bilan

2 ans d'activité réelles sur Twitter : le bilanAprès un peu plus de 2 ans de présence active sur Twitter je pense qu’il est temps pour moi de tirer un bilan de ce qui s’est bien et mal passé durant cette période de présence sur le réseau de microblogging.

J’ai ouvert mon compte dans le courant de 2009 si je ne me trompe pas suite à une demande de mon manager de l’époque, car elle voulait savoir ce qu’on (notre équipe) pensait de cet outil et si l’on pouvait espérer l’utiliser dans un cadre marketing.

Si je me souviens bien je n’avais pas été fort emballé à l’époque ne voyant pas trop l’intérêt d’un tel genre de site… Quelques années plus tard (début 2011, il me semble), je décidai de lui redonner une chance (et quelle chance) vu que 2 ans et 82000 tweets plus tard je trouve que cet outil a été un réel plus dans ma vie (tant professionnelle que privée). Continue reading “2 ans d’activité sur Twitter : le bilan”

Comment je n’ai pas acheté mon Asus Transformer Book chez Media Markt Basilix

Asus Transformer BookLorsqu’Asus a présenté son nouvel hybride tablette/ordinateur portable tournant sous Windows 8 fin de l’année passée je m’étais dit : “Oh putain cool enfin un truc joli et qui pourrait remplacer mon laptop si celui-ci venait à mourir !” et coïncidence il m’a lâché quelques semaines plus tard (paix à son âme).

Mais hélas là commença une longue, très très très très longue période d’attente faite de non-annonce de date de disponibilité, d’annonce de date, de reports, … faisant que finalement Asus annonçait une sortie et une disponibilité pour le début du mois d’avril dans, notamment, les magasins Media Markt en Belgique.

Continue reading “Comment je n’ai pas acheté mon Asus Transformer Book chez Media Markt Basilix”

Le changement c’est maintenant…

Et voilà, après une plus ou moins longue (oui du genre 2 jours) période de réflexion j’ai décidé d’opérer un changement éditorial sur thiriaux.be et de ne conserver sur ce blog que mes états d’âmes, coups de gueule et autres conneries du genre.

Donc adieu à partir d’aujourd’hui thiriaux.be dira adieu aux chroniques sur les BDs, comics et autres évènements liés à cet univers !!!

Mais ne vous inquiétez pas (enfin seulement si vous vous inquiétiez) tout ça ne disparaît pas mais est simplement transféré sur un nouveau blog (roulements de tambours) ……………………………. Objectif-BD.be et pour amener du trafic dessus, la suite de l’article est dessus 🙂

Bande dessinée – L’Ombre Blanche – La traque du Sans-Nom (Soleil)

L'Ombre Blanche

Résumé de l’Ombre Blanche – La traque du Sans-Nom

L'Ombre BlancheDepuis quelques années, le roi Benedek se meurt. Il ne sort plus de sa chambre et a laissé son royaume à la charge de son bras droit, le baron Akos qui jusqu’à maintenant a su faire taire toutes les rivalités entre les prétendants au trône. Pourtant, à l’annonce du kidnapping du jeune prince Mozes par une bête sanguinaire et légendaire, il ne faut pas attendre bien longtemps pour que les vieilles rancoeurs resurgissent.

Lire la suite sur Objectif-BD.be